Page d'accueil | CHAT | CONTACT | IMPRESSUM

INTERVIEW DU 28.06.2015

L‘espoir est désormais permis en Guinée

Abdoulaye DIABY né le 07 Aout 1963 à Boké . Ingenieur Geophysicien,partide la Guinée en 1990 pour la France après mes études universitaires ,la seconde phase de mon aventure me conduira dans les Départements d’Outre mer Français (Martinique Guadeloupe Tahiti …) avant de poser valise en Nouvelle-Calédonie où je passerais 10 ans de ma vie dans ce territoire combien paradisiaque conciliant études et travail .

Gvotealohaconde.com: Quant est-ce êtes vous parti à l´étranger? Depuis quant êtes vous en Guinée? Expliquez pourquoi?

Abdoulaye DIABY:
la motivation première de toute aventure humaine est d’améliorer ses conditions de vie .En 1990 aucun avenir pour les jeunes Guinéens de mon âge alors il fallait chercher ailleurs c’est ce qui m’a conduit en France non seulement pour une meilleure qualification mais aussi travailler pour assister ma famille restée en Guinée.

J’avoue franchement que contrairement à mes compatriotes je remercie Dieu pour l’acquisition facile de documents de séjour et de travail ;d’où une bonne intégration dans la société Française. Paradoxalement c’est en Guinée que je vais vivre les pires moments de mon existence; échec en investissement lié en grande partie au manque de développement d’infrastructures de base ce qui a contribué à la détérioration de tout climat d’investissement dans notre pays. L’espoir est permis avec le Président Alpha CONDE au pouvoir grâce à la mise en place de véritable politique de développement, a mon avis la Guinée peut écrire de bien meilleure page de son développement avec Alpha CONDE.

GVAC.COM : Quelle analyse faites vous de la situation sociopolitique de la Guinée?

AD:
Notre pays au lendemain de l'élection présidentielle de 2010 a connu des clivages nés des prises de position communautaires alimentées et entretenues par des différents protagonistes à cette élection ,rares sont ceux qui privilégie l'intérêt général .Malgré l'absence de volonté et de manque d'ouverture de certains la Guinée fait son petit bonhomme de chemin donnant ainsi de l'espoir aux millions de Guinéens de tout bord politique.
-Sur le plan politique ,des progrès significatifs sont enregistrés grâce à la bonne tenue des élections législatives avec un résultat acceptable de tous rassurant ainsi les partenaires au développement de la bonne stabilité du processus démocratique engagé ouvrant de nouvelles perspectives à notre pays sur la scène internationale.

GVAC.COM : Quelles sont vos perspectives, vos projets?

AD: Il n’est pas à démontrer que le destin de notre pays semble être mis sur le chemin irréversible de développement ,ce qui nous permet d’affirmer sans pour autant se tromper que les projets envisagés tels que: la reforme effective de l’armée, le toilettage du code de l’investissement et du code minier ,la modernisation de l’Etat ,la réalisation des infrastructures de base (barrage hydroélectrique de kaleta ,le programme d’appui à l’agriculture )entre autres sont autant d’indices qui confèrent à notre pays la confiance et la convoitise d’autres puissances .

GVAC.COM: Comment la Guinée est elle perçue de l’extérieur?

AD
: De l'avis général, la Guinée gagne en terme de respectabilité sur le plan international; il y'a des années de cela on n'avait honte de se réclamer Guinéen tellement la question de droit de l'homme bafouée ,le taux d'endettement le plus élevé ,l'absence ou la quasi inexistence sur la scène internationale et le sport au plus bat de son niveau historique . Avec la mise en place d'une diplomatie active de revigorer les vieux liens d'amitié que la guinée avait tissé avec les pays du monde; l'actuel locataire de Sékoutoureya réussit a joindre l'utile à l'agréable en hissant haut la cote de confiance de notre pays qui se traduit par la signature plus grands contrats jamais signés rassurant ainsi de lendemain meilleur.

GVAC.COM: Votre mot de la fin

AD:
la Guinée ne pourra s’affirmer réellement malgré ses innombrables ressources minières, agricoles et énergétiques sans une réelle volonté de changement de comportement individuel et collectif le tout impulsé par un pouvoir politique fort et une administration adaptée à cet effet.

Qu’on n’amuse pas la galerie avec une administration vieillissante et incompétente sans aucune maitrise d’outil informatique; sans vouloir entretenir un conflit générationnel notre pays doit reformer son système administratif qui reste inadapté aux réalités du moment.

Mohamed CISSE, Fondateur et Administrateur du site

  Copyright -Tous droits réservés © 2019 GN2020